Pourquoi la transition énergétique doit-elle être une priorité ?

 

La croissance mondiale tant au niveau de la démographie que de la production s’accélère. Les pays développés qui ont connu une industrialisation tentent aujourd’hui de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre grâce à de nouvelles productions énergétiques. Les pays peu développés ou émergents participent désormais grandement à ces émissions de gaz polluants. Face à cette dégradation grandissante de l’atmosphère, l’urgence planétaire s’accroît. Mais d’autres éléments ne font que confirmer l’importance de la transition énergétique.

 

Des mesures gouvernementales qui témoignent de l’urgence de la transition vers une production verte

 

Impulser par les diverses assemblées ayant données lieu à des lois en faveur de l’écologie, les gouvernements cherchent à inciter les particuliers et les entreprises à agir en faveur de la transitions énergétique : privilégier l’utilisation des énergies alternatives. Ainsi, au niveau français, la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte promulguée le 18 août 2015 et issue de la COP 21 entend diminuer la consommation d’énergies fossiles à 30% à l’horizon 2030. Pour cela, il est prévu une part de production énergétique par ressources renouvelables à 32%. Ces lois s’accompagnent de mesures incitatives telles que la prime à l’achat pour une voiture électrique ou l’incitation au tri des déchets.

 

Des énergies alternatives qui ont le vent en poupe

 

Pour réduire l’empreinte carbone, de nombreuses alternatives existent aujourd’hui. Si certaines technologies semblent déjà être exploitées au maximum comme l’hydrolien (production d’électricité grâce aux barrages), d’autres énergies s’avèrent prometteuses. Grâce au potentiel énergétique détenue par les éoliennes ou la géothermie, la transition énergétique est réalisable c’est pourquoi elle peut être une priorité aujourd’hui. A titre d’exemple, l’énergie solaire connaît un essor favorable. La technologie a fait ses preuves et les investissements initiaux sont de moins en moins coûteux. Ainsi, si certains pays riches comme les Etats-Unis ont d’ores et déjà développés grandement leur production photovoltaïque, d’autres pays encore en développement s’emparent également de la production. C’est le cas de l’Inde qui investit énormément en faveur des panneaux solaires. Cette concurrence tire les prix vers le bas et rend la production solaire compétitive.

 

Des rapports qui montrent l’urgence de la situation

 

Autre élément qui place la transition énergétique comme une urgence : l’épuisement des énergies fossiles. Il est bien connu que les nappes d’hydrocarbures ne sont pas sans limite et que, par ailleurs, la production nucléaire dispose de divers défauts. A ce titre, près de 15 000 scientifiques ont tiré la sonnette d’alarme en novembre 2017 en pointant dans un rapport le manque de ressources et les dégâts de l’homme sur la planète bleue. Dans le début des années 1990, un rapport similaire était signé seulement une centaine de scientifiques. Ces constats visent à alerter sur l’impact de l’homme sur la Terre et à témoigner des impacts du réchauffement global.

 

 

NULLA NON EUISMOD

Pellentesque rutrum turpis id blandt

Submitting ...

Server error. Try again!

Your message has been sent.