L'énergie grise, qu'est-ce que c'est ?

L’énergie grise est l’énergie nécessaire au cycle de vie d’un matériau ou d’un produit, de sa conception à son recyclage. Pour un panneau solaire, son cycle de vie comporte de nombreuses étapes qui ont un impact environnemental : l’extraction des matériaux, leur transformation, la production, la fabrication, le transport, la mise en oeuvre, l’entretien, puis le recyclage. Une certaine quantité d’énergie est donc nécessaire pour permettre l’utilisation du panneau solaire, soit la consommation de l’énergie utile.

 

 

Où se situe l’énergie grise dans l’énergie solaire ?

 

 

Le point le plus important de l’énergie solaire est qu’elle n’émet pas de pollution durant sa transformation en énergie électrique. La plus grande partie du cycle de vie d’un panneau solaire présente donc un bilan énergétique positif. L’énergie grise se situe essentiellement au niveau de la fabrication et du recyclage des panneaux solaires.

C’est en grande partie le silicium cristallisé, matériau essentiel à la fabrication des panneaux, qui alourdit la facture : sa purification et sa cristallisation demandent de grandes quantités d’énergie. Cependant, les fabricants de panneaux photovoltaïques sont conscients de l’énergie dépensée dans la production de ce matériau et travaillent activement à réduire l’épaisseur des cellules afin que la couche de silicium soit de plus en plus fine.

Les panneaux solaires nécessitent également l’utilisation de minerais rares comme le bore, l’argent ou le phosphore. La quantité requise est cependant très réduite : seuls quelques milligrammes de ces matériaux sont incorporés à chaque panneau.

Si le recyclage des panneaux solaires est gourmand en énergie, ils sont recyclables pratiquement à 100%. Les matériaux sont donc traités puis réemployés, soit pour la fabrication de nouveaux panneaux, soit pour d’autres utilisation industrielles. L’impact environnemental est ainsi fortement réduit.

 

 

Le solaire et les énergies classiques

 

 

Si l’impact environnemental de l’énergie solaire est réel, il est bien moins important que dans les énergies classiques.

L’énergie grise utilisée au cours du cycle de vie d’un panneau solaire est aujourd’hui rentabilisée en seulement un an et demi à deux ans et demi, et leur durée de vie est d’environ cinquante ans, contre vingt-cinq ans dans les années quatre-vingt.

Quand on compare l’impact environnemental du solaire et des énergies fossiles, comme le charbon ou le fioul, la différence est frappante. Ces énergies génèrent en effet des gaz à effet de serre. Le bilan carbone d’une électricité produite au charbon est par exemple dix-neuf fois supérieure à l’énergie solaire.

Avec l’énergie nucléaire, le problème ne se situe pas sur le même plan. En effet, l’énergie nucléaire ne génère pas de gaz à effet de serre, mais à la fin de son cycle de vie, les matériaux utilisés ne sont pas recyclables et sont même toxiques pour l’environnement. Leur stockage est aujourd’hui un réel problème, pour nous et pour les générations futures : les déchets radioactifs resteront dangereux pendant des centaines de milliers d’années.

 

 

L’énergie solaire a donc de nombreux atouts, et plus il y en aura, plus elle sera propre : ce cercle vertueux permettra à l’énergie grise d’être tirée de l’énergie solaire et non plus d’énergies polluantes.

 

 

 

NULLA NON EUISMOD

Pellentesque rutrum turpis id blandt

Submitting ...

Server error. Try again!

Your message has been sent.

Edit and design by tpamps.fr - Copyright 2017