La protection de l'environnement : une démarche individuelle

Le "jour du dépassement de la terre" ou "earth overshoot day" correspond au jour où l'humanité a consommé davantage de ressources que la nature n'est capable d'en générer en un an. Fixé cette année au 1er août par l'ONG Global Footprint Network, ce jour du dépassement de la terre 2018 montre que l'humanité a consommé en seulement 7 mois l'équivalent d'une année de ressources naturelles produites par la planète. Pour réduire ce déficit écologique, il existe des solutions relevant de la responsabilité de chacun...

 

Impacts de l'activité humaine sur l'écologie

 

Responsables de la surexploitation des ressources naturelles de la planète, nos modes de consommation ont à grande échelle des conséquences néfastes sur l'environnement : en effet, surpêche, déforestation massive, surconsommation énergétique, gaspillage alimentaire... ont émis bien plus de CO2 que les océans et les forêts ne peuvent en absorber. Aussi, la pollution qui en résulte et ses effets désastreux (dérèglement climatique lié au réchauffement de la planète, extinction d'espèces en voie de disparition, pathologies et maladies nouvelles...) doivent nous faire prendre conscience qu'il est important de se responsabiliser pour éviter à l'humanité de vivre à crédit sur les ressources naturelles de la planète.

 

Développement durable : des solutions viables mais encore imparfaites

 

S'il n'existe pas de solutions miracle pour réduire l'empreinte écologique humaine de façon radicale, il est possible de protéger l'environnement en recyclant ses déchets, en consommant local, en faisant du covoiturage ou en réduisant sa consommation énergétique. Ainsi, faire le choix d'un développement durable par un changement de son mode de consommation est encore le meilleur moyen de minimiser l'impact de l'activité humaine sur l'écologie. Notons par exemple les dispositifs développés autour de la transition énergétique : bien que les énergies renouvelables ne puissent pas encore satisfaire pleinement à tous nos besoins (production d'énergie intermittente), elles constituent toutefois une alternative intéressante. Permettant en effet de limiter la surexploitation des énergies fossiles et la production d'énergie nucléaire hautement polluantes, ces nouvelles énergies méritent toute notre attention.

 

Choisir l'énergie solaire pour une transition énergétique réussie

 

Le développement des énergies renouvelables comme l'énergie solaire, l'énergie éolienne ou l'énergie hydraulique offre de sérieuses alternatives de développement durable. Renouvelable, propre, rapidement amortissable et stable économiquement, l'énergie solaire présente des avantages indéniables en matière d'écologie et de transition énergétique. Cette source d'énergie est en effet considérée comme renouvelable car issue de l'énergie solaire, elle est inépuisable à l'échelle du temps humain. Elle est d'autre part propre car étant naturelle, elle n'est pas polluante et ne produit pas de gaz à effet de serre. Son rendement énergétique est positif. Cela signifie que l'énergie utilisée pour la construction d'un panneau solaire est amortie au bout de 3-4 ans. Enfin, avantage notable : le prix de l'énergie solaire ne fluctue pas contrairement aux autres sources d'énergie.

 

En conclusion, si les alternatives pour faire reculer la date de dépassement de la terre 2018 sont diverses, choisir l'énergie solaire comme ressource énergétique fait partie d'une démarche individuelle responsable et respectueuse de l'environnement.

 

 

 

Pour en savoir plus

NULLA NON EUISMOD

Pellentesque rutrum turpis id blandt

Edit and design by tpamps.fr - Copyright 2017